jeudi 11 novembre 2010

Michel Roethel


Aujourd’hui j’ai appris la triste nouvelle de la disparition de Michel Roethel, membre du Cavalier de la Tourelle.
J’avais eu l’occasion de le rencontrer et de sympathiser avec lui il y a bientôt deux ans, ceci à l’occasion d’un entretien pour le bulletin N°40 de notre association.
Il était alors membre du club depuis 2006 et je savais alors très peu de chose sur lui si ce n’est qu’il avait marqué les échecs parisiens il y a plusieurs dizaines d’années. Ce simple fait avait aiguisé ma curiosité.

J’ai alors découvert quelqu’un de très attachant et d’une immense culture.
Au-delà de sa passion pour le jeu d’échecs et son statut de spécialiste mondial de Jules Verne (voir l’entrevue), Michel était intarissable sur une multitude de sujets.

Je me souviens des longues discussions que nous avions eues dans son incroyable librairie (où j’avais eu l’honneur d’être reçu), lors des déplacements pour jouer par équipe ou bien encore durant un repas.

Dans une vie, il y a des rencontres qui marquent. Celle que j’ai eue avec Michel en fait incontestablement partie.
Dans ce moment difficile je souhaite apporter toute ma sympathie à son épouse et à ses proches.
Adieu Michel.
Je vous invite à lire l'article de Christophe Bouton au sujet de Michel Roethel

1 commentaire:

  1. Michel était le cousin de mon père...deux hommes d'une immense culture qui pouvaient s'entretenir en vers et avec dérision pendant des heures tout au long tout d'un repas en faisant référence à leurs extraordinaires connaissances.
    j'ajouterai que Michel avait en plus "l'expertise du mot" ce qui lui permettait de s'exprimer avec une justesse très originale...

    RépondreSupprimer